PROJET D’ART VISUEL

LES SUPER-HÉROS

Mai 2019

 

Technique au spray

Dans le cadre des cours du deuxième semestre, M. Conus, enseignant d’art visuel, propose de réaliser un projet avec une technique de peinture au spray. Cette technique, fréquemment utilisée dans les grandes villes par des artistes de rue consiste à masquer plusieurs parties d’un papier ou d’une toile afin d’obtenir un effet de type aérographe. Cet effet est constitué de superposition de couleurs analogues. Les thèmes les plus fréquemment explorés sont la ville (skyline), l’espace, les monuments ou les zones végétales denses telles que des forêts et clairières. La maîtrisent de cette technique permet d’utiliser successivement divers découpes géométriques, des outils et des lames offrent la possibilité de donner plus de reliefs au projet. La technique présente beaucoup d’avantages et quelques inconvénients. En effet, l’aérosol demeure une substance légèrement toxique. Ainsi, il est difficile de se protéger parfaitement de la nocivité des aérosols qui pénètrent facilement dans le textile et imprègne rapidement la peau. Ainsi, il faut utiliser des gants et un masque pour se protéger des émissions de peinture et solvants.

Phase de recherche

Les élèves sont invités à faire des recherches afin de mieux maîtriser la technique dès leur passage en classe. Pour restreindre le champ d’investigation, M. Conus à décidé de focaliser sur la thématique des super-héros avec des arrière-plans de constellations, étoiles et espace. 

Pour inciter les élèves à entrer dans le sujet, il a réalisé une démonstration simple sur un châssis de taille moyenne afin d’expliquer les principes de base. Les élèves devront ensuite choisir un personnage qui sera utilisé au format vertical et sous forme d’un portrait. 

Les super-héros comme thème central

Mathias Descloux, élève de 10VG nous partage le contenu de son projet et nous donne quelques informations au sujet de ce qu’il souhaiterait exprimer sur sa toile. La ligne directrice de son projet consiste à mettre en valeur un super-héros ayant des caractéristiques particulières qu’il avait appréciées durant son enfance. Il a choisi “Pain” de la série Narouto; un personnage qui continue de le fasciner. Il nous décrit brièvement la technique qu’il a utilisée avec des bonbonnes de peinture et un journal chiffonné. Cette méthode permet d’éponger le fond afin de créer des moirures. Il faut ensuite déplacer les masques réalisés avec du scotch de carrossier pour isoler des zones de couleur. Lors de notre discussion, il nous partage aussi quelques défis techniques liés à la précision. Il nous explique qu’il faut beaucoup de patience pour obtenir un résultat propre. Mathias décrit son expérience “Lorsqu’on utilise les sprays, il ne faut pas hésiter. Toute hésitation amène des traces ou effets de couleurs indésirables”. Il spécifie aussi ses choix: “J’ai choisi la teinte orange pour contraster avec les nuances de gris du fond grisâtre et plus terne”.